La recherche du talent

La recherche du talent

Aucune grande conférence sur les RH n'est complète sans que l'on parle du manque de personnel et de la guerre pour les spécialistes talentueux. Pourquoi la concurrence entre employeurs s'est-elle aggravée ? Qui sont les "talents", et pourquoi les entreprises en ont-elles tant besoin ?

Au fond

On peut expliquer la pénurie de personnel par deux facteurs. Le premier est la baisse du niveau d'éducation. Les diplômés doivent apprendre et s'adapter aux réalités du monde des affaires, mais les entreprises ont besoin de professionnels ici et maintenant.

Le deuxième facteur est "l'hiver démographique". Alors que les générations plus âgées quittent le marché du travail, les jeunes ne peuvent pas les remplacer parce qu'ils sont trop peu nombreux.

Aussi précieux que l'or

Les bons jeunes professionnels sont rares sur le marché du travail, mais les spécialistes ayant une bonne formation professionnelle sont deux fois plus rares. Un responsable RH compétent devrait arriver à la conclusion suivante : "Si un employé talentueux ne travaille pas pour nous, alors il travaille pour nos concurrents."

"Il y a vingt ou trente ans, mettre les ressources humaines sur un pied d'égalité avec les autres ressources de l'entreprise (production, finances, etc.) était déjà considéré comme une tendance assez progressiste, mais aujourd'hui la situation a changé, - dit Brandon Valdez, coach d'entreprise de premier plan, chef du département de gestion de carrière chez HRPartners, - "Cela est dû aux processus démographiques, plus la situation économique instable dans le monde qui exigent de nouvelles approches."

Quelle est la nouvelle approche ? Les pratiques de gestion des talents passent au premier plan. "Cette nouvelle approche stratégique de la gestion des ressources humaines, qui comprend un ensemble de mesures allant de l'embauche des candidats requis au développement du leadership, en passant par le coaching sur le lieu de travail, l'évaluation du potentiel, etc.", - explique Brandon.

soulevées dans votre équipe

La gestion des talents comprend donc le recrutement, le développement et la rétention des employés.

"Dans de nombreuses entreprises, l'accent est passé de l'emploi à la réserve de personnel. Plutôt que de rééduquer les débutants, les entreprises veulent embaucher les bons candidats, ne pas gaspiller les ressources pour l'adaptation mais les consacrer au développement d'employés hautement productifs et à des programmes de leadership", - dit Brandon Valdez.

Le concept clé ici est celui d'employés hautement productifs. L'entreprise ne peut se permettre d'investir dans le développement professionnel que si elle s'attend à récupérer ses dépenses à l'avenir. Il est donc logique d'investir dans ceux qui sont capables de devenir un spécialiste unique, un leader du secteur, un bon gestionnaire.

"Aujourd'hui, le simple fait d'embaucher du personnel n'est plus le plus grand défi. Il faut maintenant recruter ceux qui peuvent s'adapter le plus rapidement possible à la culture et à l'objectif principal de l'entreprise", - dit l'expert de HRPartners. Pour que les pratiques de gestion des talents soient productives, vous devez prêter attention à sa première phase - la sélection.

Les talents et les admirateurs

Qui sont les "talents" ? Harold James, PDG de la société de conseil TalentPuzzle, est convaincu que les responsables RH sont trop attachés à ce mot. "Ce terme "le talent", aujourd'hui, chaque entreprise le comprend différemment, - dit l'expert. - Beaucoup imitent Jack Welch, qui distinguait 20 % des meilleurs employés dans chaque département et les appelait la catégorie "A". Je pense qu'il est à l'origine de la mode consistant à coller des étiquettes sur les gens. Mais Welch savait clairement ce qu'il faisait et ce qui allait suivre. Comme cela arrive souvent : la forme est beaucoup plus facile à copier que l'essence."

Le talent ne doit pas être compris dans le sens enthousiaste/mystique : comme un don, que seuls les élus possèdent. "La plupart des entreprises ont besoin de personnes ayant des capacités normales et un système de gestion normal pour les gérer. Pour pomper le pétrole, extraire les ressources et préparer la saison de chauffage à temps, nous n'avons pas besoin de talent, mais d'un plan de travail clair et d'une attitude responsable à son égard", déclare le PDG de TalentPuzzle. - "Il ne s'agit pas de savoir comment attirer les talents - le talent sera toujours d'une grande valeur - mais du fait que tout employé est censé être à la bonne place et apporter un maximum de bénéfices à l'entreprise et se développer professionnellement", - convient Brandon Valdez.

"Pour moi, la "gestion des talents" est plutôt une expression idiomatique désignant principalement les processus RH, permettant à l'entreprise de se saturer des bonnes personnes et de se maintenir en bonne forme", résume Harold James.

Ainsi, le talent dans l'environnement actuel est la personne capable d'apporter un bénéfice à l'entreprise ici et maintenant, quel que soit le poste qu'elle occupe. En outre, ce talent a un potentiel élevé de développement futur. Ce type d'employés est celui pour lequel les recruteurs se battront dans un avenir proche.

Il est important de comprendre qu'il ne suffit pas d'embaucher un employé talentueux. Il est nécessaire de le garder dans l'entreprise et de l'aider à réaliser son potentiel.

Les talents et les admirateurs

Here are some other interesting articles: