Comment les entreprises surveillent leurs employés

Les systèmes de surveillance des employés sont de plus en plus demandés. Les tentatives des entreprises de remettre de l'ordre dans l'équipe de travail et de serrer la vis sont un signe certain de l'arrivée de temps difficiles. En général, cela se traduit par un contrôle plus attentif des retards, le blocage des réseaux sociaux sur les ordinateurs de l'entreprise, ainsi que la mise en œuvre de diverses solutions pour suivre ce que les gens font au bureau. Ces méthodes devraient permettre d'améliorer les résultats et d'identifier enfin les employés paresseux. Voyons quels peuvent être les résultats réels du contrôle des employés.

Tout est sous contrôle

Au cours du premier jour ouvrable de 2016, CleverControl Software a enregistré plus de 40 demandes de déploiement de projets pilotes. L'explication est simple : la plupart des entreprises veulent désormais dire adieu aux collaborateurs inefficaces et garder les plus productifs. Et pour savoir qui est qui, elles ont besoin d'un outil d'évaluation objective de chaque employé. Avec CleverControl, les employeurs peuvent savoir comment leurs employés passent leur temps de travail et quels programmes ils utilisent. En suivant toutes les actions sur un ordinateur, ce système de surveillance des employés peut enregistrer les fuites de données et même avertir de l'intention d'un employé de partir. Si, par exemple, un employé tape "offres d'emploi" dans un moteur de recherche et passe ensuite du temps sur des sites de recrutement, CleverControl l'enregistre et en informe le responsable. Il en va de même si, dans une messagerie ou un client de messagerie, l'employé écrit "base de données" et "argent", puis se rend sur un site Internet de stockage en nuage ou de partage de fichiers, ou encore s'il connecte simplement une clé USB à son PC. Le système peut également vous aider à vérifier si les imprimantes du bureau sont utilisées pour imprimer des documents non liés au travail. Il peut enregistrer l'audio à partir d'un microphone ou d'une caméra web, et vous permet de voir n'importe quel bureau en direct. Avec ce programme, seule une utilisation cachée est possible, ce qui signifie que le programme en cours d'exécution n'est pas vu par l'utilisateur. "Chaque nouvel employé que nous embauchons aujourd'hui doit signer une confirmation écrite indiquant qu'il a été informé de la surveillance, qu'il sait quel programme est installé sur son poste de travail, qu'il en connaît les fonctionnalités, etc. "Nous utilisons principalement le programme comme un outil d'amélioration de la productivité. Nous surveillons surtout les nouveaux arrivants, au cas où ils auraient besoin d'aide pour démarrer, mais nous surveillons aussi les autres. Ce programme est bon pour améliorer les processus RH, mais son champ d'application est assez large, donc c'est toujours bien d'avoir un as dans le trou au cas où nous aurions besoin d'enquêter sur un quelconque acte répréhensible au bureau." Certains clients ont déjà alerté CleverControl sur des cas réels d'employés qui sabotaient leur entreprise en divulguant des bases de données et des informations sur des transactions à des concurrents. Une autre entreprise a découvert que ses employés ne faisaient souvent rien au travail. Une de leurs unités a été complètement dissoute et les personnes ont été transférées dans un autre département. Mais pendant trois mois, ils sont venus au travail, n'ont pratiquement rien fait et ont continué à recevoir leur salaire. Dans un autre cas, un concepteur a systématiquement manqué de respecter les délais de ses projets, ce qui n'est pas surprenant puisqu'il s'est avéré qu'il apprenait à jouer de la guitare six heures par jour au lieu de travailler.

Problèmes liés au droit

Quelle que soit l'utilité de ces programmes, vous devez les utiliser avec prudence : au lieu d'accroître l'efficacité, ils peuvent entraîner des problèmes avec la loi. Si l'on se place du point de vue des employés, l'entreprise collecte leurs données personnelles, ce qui est illégal. Mais les tendances récentes montrent que les tribunaux prennent plus souvent le parti des employeurs. C'est le cas de l'arrêt historique rendu par la Cour européenne des droits de l'homme en janvier 2016, qui autorise les employeurs à surveiller la correspondance personnelle de leurs employés sur le lieu de travail dans certaines circonstances. Cependant, cette affaire a soulevé beaucoup de questions et beaucoup d'entre elles n'ont pas reçu de réponse. Il y a donc encore beaucoup de zones d'ombre. C'est pourquoi vous devriez toujours consulter un avocat avant d'installer un tel système.

L'effet de la présence

L'un des utilisateurs du programme, la responsable du personnel de B2B-Center, Sarah Flores, a déclaré que le programme est utilisé dans son entreprise pour corriger le calcul des salaires en cas d'absence d'un employé. "Maintenant, si un employé ne vient pas travailler, le système de surveillance le voit et nous pouvons rapidement contacter le chef de service pour connaître la raison de l'absence."

Le résultat

Selon le consultant en entreprise Michael Greene, ces programmes ont des côtés positifs et négatifs. Grâce à eux, le dirigeant voit une image plus ou moins réaliste de la façon dont ses employés travaillent. Dans le même temps, le contrôle total génère un mensonge. "Il faut comprendre qu'une personne n'est pas un robot. Les employés ne peuvent pas faire la même chose toute la journée car il existe des facteurs tels que le besoin de distraction et l'épuisement", a déclaré l'expert. Selon M. Greene, lorsqu'on utilise de tels programmes, il est nécessaire d'en avertir les gens afin de ne pas violer les droits des subordonnés. Mais au lieu d'essayer d'interdire les outils de communication modernes au bureau, essayez d'apprendre aux gens à les utiliser pour le travail. Par exemple, les réseaux sociaux permettent aux employés d'obtenir des informations de leurs homologues et d'établir le processus de négociation. Ces programmes sont donc très utiles dans de nombreux cas. Mais ils ne peuvent pas être utilisés seuls ni servir d'instrument d'oppression et de contrôle total. Au contraire, ils fourniront des informations qui pourront servir de base à toute une stratégie d'amélioration des processus opérationnels dans votre entreprise.

How Companies Monitor Their Employees